Boralex inc. et Société en commandite Gaz Métro (le « Consortium ») sont ravies de s’être vu octroyer deux projets éoliens totalisant une puissance installée de 272 MW dans le cadre de l’appel d’offres d’Hydro-Québec.

Les deux parcs éoliens, situés sur les terres privées du Séminaire de Québec, seront mis en service au plus tard à la fin de 2013. Le site de la Seigneurie de Beaupré, qui accueillera les projets du Consortium, confère à ces derniers des avantages distinctifs. Il offre en effet des gisements éoliens exceptionnels de par la qualité des vents. Les sites étant éloignés de toute zone urbaine ou résidentielle, soit à 60 km au nord-est de Québec et à 15 km au nord de Saint-Tite-des-Caps, les impacts visuels et sonores des deux parcs éoliens seront quasi inexistants pour les communautés avoisinantes. Finalement, les activités d'exploitation forestière qui ont cours sur le site depuis plusieurs années contribueront à intégrer les projets de façon respectueuse pour l'environnement, la faune et la flore, les routes d'accès aux sites étant déjà construites. 

Le Consortium s'est allié au manufacturier Enercon, un leader dont le savoir-faire est mondialement reconnu et qui entend implanter au Québec une usine de fabrication de composantes d'éoliennes de haute qualité. Boralex bénéficie déjà de l'expertise d'Enercon en opérant plus de la moitié de ses installations éoliennes grâce à cette technologie et ce choix s'avère être un succès. 

La vente d'électricité à Hydro-Québec, une société disposant d'assises financières solides, assurera la fiabilité des revenus liés à ces projets.

« Cette percée dans l'éolien au Québec est un grand jour pour Boralex et ses partenaires. Les parcs éoliens de la Seigneurie de Beaupré sont le résultat d'une étroite collaboration avec le Séminaire de Québec. Sans leur ouverture et leur apport, nous n'aurions jamais pu proposer des projets d'une telle qualité », souligne monsieur Patrick Lemaire, président et chef de la direction de Boralex. 

« Boralex et Gaz Métro, deux entreprises québécoises, sont fières d'unir leur expertise dans la réalisation de projets énergétiques d'envergure afin de développer la production d'énergie renouvelable au Québec. Il s'agit d'une alliance unique et porteuse pour l'avenir », ajoute madame Sophie Brochu, présidente et chef de la direction de Gaz Métro.

Comme le Consortium a déjà complété et déposé au ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs son étude d'impact sur l'environnement, celle-ci devrait être rendue publique sous peu. Un site Internet (www.seigneuriedebeaupre.com) sera prochainement mis en ligne permettant de retrouver toute l'information pertinente à propos des parcs éoliens de la Seigneurie de Beaupré.